Lois et règlements

AVANT DE PARTIR EN FORÊT…

Faire une randonnée en motoquad ou en autoquad, c’est bien agréable. Encore faut-il être bien préparé. Parfois partis pour une heure ou deux seulement, un bris ou une blessure peuvent Transformer cette courte balade en une aventure de quelques jours.

Voici quelques conseils de la Sûreté du Québec:

* Ne partez pas seul.

* Avisez vos proches de votre itinéraire et de votre heure de retour approximative.

* Ayez avec vous des vêtements chauds.

* Emportez un imperméable. (Un sac orange sera visible et imperméable).

* Ayez des allumettes ou un briquet.

* Apportez vos médicaments.

* Une carte et une boussole vous orienteront.

* Apportez de l’eau.

* Ayez de la nourriture et un bon couteau.

* Un sifflet signalera votre présence si vous êtes incapable de vous lever.

Vous vous perdez en forêt?

* Arrêtez de marcher; vous vous éloignerez de votre itinéraire connu.

* Plus vous marchez, plus la fatigue s’installe. Votre jugement sera altéré.

* Signalez votre présence par un feu dans un endroit peu boisé.

* Si possible, dessinez au sol des signaux pouvant être aperçus par les secouristes.

(Inspiré du document « Même pour une simple balade en forêt… » de la Sûreté du Québec)

CAPSULE QUAD… ÊTES-VOUS ASSURÉ ?

En tant que propriétaire d’un véhicule hors route, la loi vous oblige à être assuré. Voici le texte de la loi :

« Le propriétaire de tout véhicule hors route doit détenir un contrat d’assurance de responsabilité civile d’au moins 500 000$ garantissant l’indemnisation d’un préjudice corporel ou matériel causé par ce véhicule. »

C’est l’article 19 de la loi sur les véhicules hors route. Lorsqu’intercepté par un policier ou un agent de sentier, le propriétaire d’un véhicule hors route non-assuré s’expose à une amende de 375$ plus 140$ de frais judiciaires.

Il est donc facile de constater que 515$ dépassent largement ce qu’une assurance coûte annuellement. De plus, un propriétaire non-assuré s’expose à des poursuites civiles importantes de la part d’un usager impliqué dans une collision avec lui. Il pourrait y perdre sa chemise…

Bien que les VHR aient l’obligation d’être immatriculés, leurs utilisateurs ne sont pas couverts par la SAAQ, sauf s’il s’agit d’un accident impliquant un véhicule routier (collision avec une auto, par exemple). Un utilisateur blessé gravement dans le sentier le laissant avec des séquelles permanentes pourrait se retrouver sans ressources et exposé à des poursuites, à moins qu’il ne soit couvert par un régime d’assurance privé.

 

LES QUADISTES ET LE PORT DU CASQUE

En tant que quadiste et agent de sentier dans notre club, je puis vous affirmer que le port du casque (qui est obligatoire partout au Québec…) est le clou sur lequel agents et policiers devront cogner avec force.

En tant qu’agent de sentier, il m’est parfois donné de rencontrer des quadistes qui oublient que leur tête est si fragile! Je me souviens de la publicité télévisée de la SAAQ qui montrait un melon projeté sur un poteau et l’effet catastrophique pour le melon…Définitivement 100 à 0 pour le poteau!

Nous rencontrons parfois, au gré de nos patrouilles, des quadistes et des amateurs de côte-à-côte qui, en plus de se pas porter le dit couvre-chef, encouragent leur progéniture à suivre ce déplorable exemple! De grâce, parents, montrez-vous à la hauteur.

Je sais, je sais, vous allez me dire que vous roulez lentement…que vous n’allez pas loin…que vous l’avez oublié…qu’il faut trop chaud pour le porter…ou la pire excuse…qu’il est dans la boîte à l’arrière. Je les ai tous entendus ces misérables prétextes pour éviter de porter le fameux casque. Rien ne vous excusera, ni ne vous consolera, lorsque vous contemplerez la tête fracassée de votre enfant.

N’oubliez pas qu’en plus d’être obligatoire par la loi, le port du casque est un geste socialement responsable qui évitera à vos camarades-contribuables de payer pour vous si, par malheur, vous suivez l’exemple du melon et qu’il faille vous promener dorénavant dans un fauteuil roulant. Là, enfin, vous n’aurez plus vraiment besoin de porter le casque…

CAPSULE QUAD… PAPIERS S.V.P.

Lors de vos randonnées en motoquad ou en autoquad, il est important d’avoir avec vous les papiers suivants:

  • le certificat d’immatriculation du véhicule
  • votre preuve d’assurance
  • la copie-membre correspondant à votre vignette
  • un certificat d’aptitude si vous avez 16 ou 17 ans
  • une identification avec photo.

Votre permis de conduire n’est nécessaire que si vous circulez sur un bout de chemin public entre 2 tronçons de sentier. Cependant, aux fins d’identification auprès de la SQ en cas d’interception, c’est une pièce d’identité hautement désirable.

Chacun des papiers mentionnés plus haut DOIT être avec vous lorsque vous circulez. L’amende pour une infraction de ce genre est de 150$ + 70$ de frais judiciaires pour chaque papier que vous ne produisez pas. Ne vaut-il pas mieux d’éviter les désagréments d’amendes en les ayant simplement avec vous?

Bonnes randonnées !

CAPSULE QUAD… UNE REMORQUE?

Vous tractez une remorque avec votre motoquad ou votre autoquad? Connaissez-vous la loi à ce sujet? Voici ce que l’article 3 de la loi sur les VHR stipule.

Toute remorque ou traîneau doit être muni des équipements suivants:

  1. un feu rouge de position à l’arrière.
  2. un feu de freinage rouge à l’arrière.
  3. deux réflecteurs rouges situés à l’arrière le plus près possible des extrémités.
  4. deux réflecteurs latéraux droit et gauche de couleur rouge, situés à égale distance de l’avant et de l’arrière.
  5. une barre d’attache rigide qui empêche les renversements, pivote de 90 degrés de part et d’autre et permet un tangage sans compromettre la stabilité.

Pour en savoir plus…http://legisquebec.gouv.qc.ca/fr/ShowDoc/cs/V-1.2

CAPSULE INFO-QUAD; LES AUTOQUADS

Depuis le 1 juin 2015, tous les clubs membres de la FQCQ ont dû se prononcer à savoir s’ils acceptaient ou non les autoquads de 64 pouces. Le club Quad Hauts Sommets a choisi de les accepter; le club a donc installé la signalisation appropriée. Voici ce que les conducteurs d’autoquads doivent savoir.

En plus des équipements de base, les autoquads doivent être munis …

…d’un cadre de protection

…de portières ou de filets

…d’une poignée de maintien pour chaque passager

…de ceintures de sécurité avec 3 points d’ancrage au minimum par occupant

…d’un appui-tête pour chaque occupant

…d’un moteur d’au plus 1 000cc de cylindrée

…de pneus tout-terrain conformes aux normes établies par la loi

…d’un rétroviseur fixé à gauche et d’un rétroviseur central fixé au cadre

…et…

seule une personne majeure peut conduire un autoquad (18 ans et+).

Finalement, nul ne peut conduire un autoquad muni d’un phare allumé et fixé sur le cadre de protection ou, le cas échéant, sur le toit du véhicule.

Bonnes randonnées !